Découvrez 3 formules simples pour bien réussir au Brésil

Atualizado: 12 de Dez de 2019

Si vous allez faire des affaires au Brésil ou si vous êtes déjà sur le marché Brésilien, il est impératif d’observer ces trois formules pour bien réussir:

1. La loi est reine


Il semble faux d’imaginer que « la loi est reine » au Brésil, n’est-ce pas? Néanmoins, je peux vous garantir que non. Le système juridique brésilien dit que toutes les obligations devant l’administration publique doivent être prévues par la loi. C’est-à-dire que seulement la loi peut vous imposer des obligations.


Donc, supposons que votre directeur ou partenaire au Brésil vous adresse un email vous demandant un budget supplémentaire pour accomplir une obligation inattendue et imposée par l’office administratif, par exemple. Avant de prendre une décision, demandez lui les données juridiques que justifient cette obligation (c’est à dire, les articles de la loi).


Oui, il faut impérativement avoir une base juridique qui vous oblige à faire quoi que soit au Brésil, exigé par l’administration publique.

Depuis de nombreuses années que j’assiste des sociétés étrangères au Brésil, j’ai vu beaucoup des choses être imposées par l’administration publique et respecté par les entreprises sans que cela soit nécessaire.


Donc, la première formuleest : « Demander et obtenir la réglementation qui vous impose ce qui vous êtes demandé.»

2. Pourquoi être guidé par le risque ?

Si votre enterprise travaille avec des produits contrôlés par Anvisa ou la vigilance sanitaire (notamment les sociétés d’aliments, de pharmaceutiques, de dispositifs médicaux, de cosmétiques et vétérinaires, par exemple), sachez que toutes les stratégies pour avoir les enregistrements nécessaires et aussi pour réussir une inspection sanitaire, commencent et terminent par l’approche du risque sanitaire.


La constitution brésilienne a établie le controle du risque sanitaire comme élément fondamental pour toute la réflexion du système juridique du droit d’affaire réglementaire (article 196 et suivants de la constitution).


Donc, c’est simple, s’il n’y a pas de risque justifiablequi empêche une activité ou une procédure, cela signifie que votre société peut poursuivre la stratégie prévu préalablement.

Une bonne évaluation du risquevous empêchera de prendre de mauvaises décisions et vous épargnera tous les problèmes avec les autorités locales et les consommateurs.


Voici la deuxième formulepour bien réussir vos prises de décisions : «Identifiez le risque impliqué dans votre stratégie ».



3. L’inspection sanitaire sur le chemin de la réussite

Un des grands défis des entreprises du secteur alimentaire et des produits de la santé est de bien communiquerpour se faire comprendre des autorités sanitaires (Anvisa, vigilances sanitaires, par exemple) et des défenseurs du consommateur (Decon, Procon, Parquet, etc).

Au lieu de voir la vigilance sanitaire comme un obstacle à vos affaires (et de croire qu’ils ne sont pas suffisamment capables pour vous évaluer correctement ou même penser qu’ils puissent être corrupteurs, comme beaucoup le pensent), essayez de les transformé en alliés.


C’est à dire, préparez votre équipepour savoir bien communiquer avec eux. Demandez, ou encore plus, exigez qu’ils aient tous une procédure spécifique pour bien recevoir les autorités, avec des dossiers toujours à jours, et simuler plusieurs situations pour essayer de pallier aux imprévus. En d’autres termes, traitez ce sujet avec une très grande rigueur, «comme une simulation d’urgence». Pourquoi? Simplement, parce que une bonne communication entre vos équipe et les autorités sanitaire aident à faire disparaît les barrières et méfiance.


Combien de fois ai-je vu ou entendu les autorités sanitairesprévenir que ele consommateur ou même des concourants étaient en train de comploter pour nuire à une société. Tout ça parce que ils croyait en le produit.


Quand les autorités croient dans vos procédures et, par conséquence, dans vos produits, ils peuvent aussi vous protéger contre les mauvaises pratiques du marché .


Finalement, n’ayez pas peur de la corruption dans le pays. Le Brésil a un système juridiquequi peut bien vous protéger. Il est suffisant de bien connaitre les enjeux du droit sanitaire et de les appliquer correctement. N'oubliez pas de considerer l'importance, parfois, de soumettre la question au Judiciaire. C’est pourquoi, la dernière formulede votre succès au Brésil est «travaillez bien la communication de votre enterprise aves les autorités».


Par ces trois formules simples, vous pourrez obtenir des résultats positifs et rapides dans vos affairs, mais attention: pour les utiliser il faut être bien entraîné et avoir une bonne compréhension du droit de la réglementation d’affaire (droit sanitaire) au Brésil.

0 visualização
  • Facebook
  • Instagram

 Silva de Moraes | Anvisa Online Assistance Solution